Le Blog du Festival

Présentation du livre de Catherine Schwennicke, Parent zen

Mis à jour : 4 août 2019

Bonjour Catherine, tu as co-écrit le livre Parent zen, en fait tu entends quoi par Parent Zen?


Catherine Scwhennicke : Un parent zen est un adulte qui reste calme face aux enjeux de l’éducation et qui gère ses émotions sans les refouler, avec recul en les exprimant avec responsabilité et calme.


Pourquoi est-ce si difficile de rester calme en tant que parent ?


CS : ce n’est pas que en tant que parent qu’il est difficile de rester zen/calme. En tant qu’être

humain, il est normal de réagir émotionnellement à des situations/comportements qui nous

touchent. Et qu’est ce qui nous touche plus que nos enfants?


Tu veux dire que lorsque l'on est émotionnellement touché, nous ne sommes pas calmes ?


CS : En quelque sorte. Lorsqu’une émotion nous envahit, il est difficile de garder son calme.


Donc soit nous sommes dans l’émotion, soit dans le calme?


CS : Il est possible d’en même temps ressentir une émotion et être calme mais dans ce cas,

nous avons déjà pris du recul par rapport à l’émotion en question. Il est normal de ressentir

des émotions et de les exprimer. L’éducation sert, en autre, à apprendre à l’enfant à gérer

son émotion et à l’exprimer avec calme et respect. Un enfant est naturellement “impulsif”, il

ressent une émotion et l’exprime sans retenue.


Tu dis qu’être zen ce n’est pas refouler son émotion?


CS : Oui, c’est exact, être zen c’est pouvoir prendre du recul par rapport à son émotion

parce qu’on est conscient qu’une émotion est engendrée par nos conditionnements et

lorsque l'on est zen, on choisit de ne pas laisser nos conditionnements nous abîmer la santé et risquer d’abîmer notre relation avec notre enfant.



Cela parait simple.


CS : oui, sur papier, c’est simple mais en réalité, c’est très compliqué. Nous sommes

tellement attachés à nos croyances et nous sommes convaincus que nos conditionnements

sont des “vérités” que nous sommes prêts à faire des “guerres” pour les défendre…même

avec nos enfants.


Que se passe-t-il dans notre tête/notre cerveau?


CS : Les neurosciences appliquées montrent que, la majorité du temps, nous sommes en

mode “émotionnel ou automatique” qui est un mode très utile et très rapide. Ce mode ou

cet état d’esprit est tout à fait adapté lorsque la situation est simple et connue. Ce mode

n’est pas nécessairement problématique sauf s’il doit gérer une situation complexe et

inconnue. Dans ce cas, le symptôme sera le stress. Il me semble qu’éduquer un enfant est

une tâche complexe, il est donc normal de stresser si cela ne se passe pas comme prévu et

comme nous le souhaitons.


Parent Zen, le livre de Catherine Schwennicke

Que faudrait-il faire alors ?


CS : nous avons un autre mode, appelé le mode “adaptatif ou préfrontal” qui est fait pour

gérer les situations complexes. C’est le mode que nous utilisons en général lorsque nous

gérons une situation très grave avec sang froid. Paradoxalement, plus c’est grave, plus nous

avons toutes les bonnes raisons de stresser, plus nous restons calme et mieux nous gérons.



Comment savoir qu’il faut utiliser le mode adaptatif?


CS : C’est le stress qui nous indique que nous ne gérons pas la situation avec le bon mode ou

état d’esprit. Le stress est un signal envoyé par notre intelligence adaptative pour nous

signaler qu’il est temps de lui passer la main pour gérer. Le stress serait à l’émotionnel, ce que la douleur est au physique : un signal que quelque chose ne tourne pas rond.


Ok, tu veux dire que lorsque nous stressons, nous sommes à coté de la plaque?


CS : oui, nous pensons de manière automatique alors que nous devrions penser de manière

préfrontale (intelligence adaptative). Voici des listes qui décrivent les 2 états d’esprit :

Mode Mental Automatique/émotionnel STRESSABLE

 Routine

 Rigidité/Refus

 Simplification

 Certitudes

 Empirisme

 Image sociale

Mode Mental Préfrontal/Adaptatif SEREIN

 Curiosité

 Adaptation/acceptation

 Nuance

 Relativité/Recul

 Réflexion logique

 Opinion personnelle


Nous passons d’un état d’esprit/mode mental à l’autre tout le temps?


CS : oui, c’est exact. La majorité du temps, nous passons d’un mode à l’autre. Nous sommes

surtout en mode adaptatif/préfrontal pour les enfants des autres…pour nos propres enfants,

nous sommes alors en mode émotionnel…et c’est bien normal !


Dans ton livre, tu expliques bien ces 2 états d’esprit et tu proposes une série d’exercices qui

permettent de passer en mode adaptatif sur les sujets plus difficiles.


CS : Passer en mode adaptatif demande de l’entrainement et du temps. C’est le travail d’une

vie. La bonne nouvelle, c’est que tout s’apprend et la mauvaise nouvelle c’est que comme

tout apprentissage, cela requiert du temps, de l’entrainement et de la discipline.



Référence du livre de Catherine:

B. DERRUTY et C. SCHWENNICKE, Parent zen. Comprendre le stress pour rétablir l’harmonie en famille, Les éditions de l’Homme.

Festival Out of the Books

Sophie Vanden Plas
​Tél : 0476/46.24.25
sophie@festivaloutofthebooks.com


Professeur de français, spécialiste en méthode de travail, formatrice pour le CECAFOC et coordinatrice de l’ASBL Education sans limites

 

23 & 24 avril 2021

Ferme de Mont-Saint-Jean (Waterloo)

© Festival Out Of The Books 2018

Alexia Martin
​Tél : 0477/45.56.11
alexia@festivaloutofthebooks.com


Entrepreneuse dans l’âme et créatrice d’événements grands publics (e.i : RTL BELGIUM).